Une monarchie absolu…ment fabuleuse

La Tauride est une monarchie constitutionnelle moderne, dans laquelle le souverain et le Parlement sont tous deux totalement libres de leurs mouvements. Ce simple fait apporte beaucoup de saveur au débat politique!

La Couronne de Tauride

Le rĂ´le de la monarchie

Par « pouvoir absolument fabuleux », on entend que le souverain décide seul tout ce qui est bon pour lui-même et pour la fonction qu’il représente. Sa vie privée est indépendante de tout contrôle et de tout jugement. La Constitution lui garantit la totale liberté de faire ce qu’il lui plait, sans restriction politique, religieuse ni morale d’aucune sorte.

L’absoluto-fabulisme respecte bien entendu les lois fondamentales du pays, les traités internationaux et les droits de l’Homme. En cela il n’est jamais une tyrannie. Le monarque absolument fabuleux n’impose pas ses désirs à ses sujets. Par sa vie brillante, libre et riche de rencontres, il montre la voie de la largeur d’esprit, et se fait le porte-parole des fantastiques opportunités de ce monde. Il est l’incarnation de ce qu’il y a de plus extraordinaire ici bas.

Libre aux sujets de suivre leur monarque, ou pas, dans la voie qu’il a tracé.

SM la Reine Emilienne de Tauride

La Reine de Tauride

Depuis le 18 juillet 2008, la nouvelle souveraine de Tauride est S.M. la Reine Emilienne Ière Ramonova, née Leféru de La Levrette. Elle succéda à Nicolas III Ramonov, le restaurateur de la monarchie et des libertés individuelles en Tauride, qui disparut tragiquement après avoir régné de 1990 à 2008.

S.M. la Reine Emilienne reprĂ©sente et fait la promotion de son pays Ă  l’Ă©tranger, tout en poursuivant en parallèle une carrière internationale de chanteuse de variĂ©tĂ© francophone. Elle fait Ă©galement la promotion d’un certain nombre d’œuvres caritatives.

Le Conseil de la Reine

le Conseil de la Reine de Tauride

Le Conseil de la Reine est le Parlement de Tauride. Il détient le pouvoir législatif en votant les lois applicables en Tauride. Il est constitué de 100 représentants du peuple taurique, élus au suffrage universel et au scrutin proportionnel à un tour tous les cinq ans. La dernière élection a eu lieu en 2012, et a porté au pouvoir une coalition menée par les Professionnistes, les Verts Solidaires, les Ecoloscopistes et les Libres-Echangistes.

Actuellement, le Président du Conseil de la Reine de Tauride est Sergeï Flambine. C’est le chef du parlement et du gouvernement.

Le Conseil de la Reine était appelé Conseil du Roi avant 2008.

Les partis politiques en Tauride

Depuis la chute du communisme et la restauration de la monarchie, des élections libres ont pu se tenir en Tauride. Comme partout ailleurs en Europe de l’est, nombre de partis politiques ont alors vu le jour. Voici la liste des principaux :
Tauride Conseil de la Reine 2012

 

Les Absent-sionistes (AS)

Absent-sionisme est l’abréviation de « Absenthéisme-sionisme ».

le Parti Absent-Sioniste

C’est un courant politico-religieux qui prĂ´ne l’existence d’un centre spirituel, territorial et Ă©tatique commun Ă  tous les AbsenthĂ©istes du Monde et situĂ© en Tauride. Sur un plan idĂ©ologique et institutionnel, l’absent-sionisme entend Ĺ“uvrer Ă  donner aux AbsenthĂ©istes le statut d’un peuple regroupĂ© au sein d’un mĂŞme État.

Les élus absent-sionistes se distinguent par le fait qu’ils ne se présentent jamais au Conseil de la Reine, laissant donc leurs sièges vides.

Ce parti politique est très puissant en Tauride. Depuis 1993, date des premières élections libres, leur influence n’a cessé de croître, passant de 31 sièges à 40 sièges en 2007 et 45 en 2012. Cependant, comme ils ne siègent pas au Conseil de la Reine, ils ne sont jamais représentés au gouvernement.

L’Alliance Préservatiste Taurique (APT)

le Parti Préservatiste

Comme leur nom l’indique, les Préservatistes forment un parti de Droite attaché à la préservation des valeurs et de la culture traditionnelles de la Tauride.
L’APT dĂ©clare qu’il faut laisser libre cours au « destin individuel de la personne ». L’APT rejette les systèmes qui Ă©touffent la libertĂ© d’expression et cherchent Ă  retenir « l’élan vital de la sociĂ©tĂ© ».

Le courant prĂ©servatiste a donnĂ© plusieurs chefs de gouvernement Ă  la Tauride entre 1993 et 1997, puis entre 2002 et 2012. Il dispose aujourd’hui de 21 sièges au parlement, et son leader historique, Vladimir Boudine, a Ă©tĂ© PrĂ©sident du Conseil de la Reine jusqu’en 2012.

L’Alternative Professionniste Taurique (APT)

le Parti Professionniste

Il ne faut pas confondre l’APT et l’APT. Il s’agit de deux partis politiques bien distincts, aux valeurs sensiblement différentes. L’APT est un courant de gauche, dont la valeur fondamentale est l’exaltation des professions exercées par les électeurs, notamment les professions liées à l’industrie et aux services publics.

Les Professionnistes ont gouverné la Tauride de 1997 à 2002, sous la présidence de Léon Chospine, et ils sont revenus au pouvoir en 2012 sous la houlette de Sergeï Flambine.

En référence à la Révolution Française, et afin de mieux distinguer les Professionnistes des Préservatistes, on les appelle parfois les «sans-culotte».

L’Union des Libre-Echangistes (ULE)

le Parti Libre-Echangiste

Dans la jungle touffue des partis politiques étrangers, le curieux, attiré par des dénominations qui lui semblent familières, a tôt fait de s’égarer sur de fausses pistes. L’Union des Libre-Echangistes est l’un de ces partis politiques, qui suscitent inlassablement une regrettable méprise : Libre-échangisme ne veut pas dire échangisme !

Le libre-Ă©changisme est un courant de pensĂ©e prĂ´nant l’abolition de toutes les barrières au va-et-vient des personnes, des biens, des capitaux et des services Ă  travers le monde. De façon pragmatique, il s’agit du principe de non-discrimination appliquĂ© au commerce avec autrui. Les libre-Ă©changistes sont au centre de l’échiquier politique, et on les qualifie parfois d’opportunistes, puisqu’ils forment des alliances politiques aussi bien avec la droite qu’avec la gauche.

Ils ont de fait participĂ© Ă  tous les gouvernements depuis 1993, mais ne comptent plus aujourd’hui que 3 dĂ©putĂ©s au Conseil.

Les Cons Servent A Rien (CSAR)

les Cons Servent A Rien

Les Cons-Servent-A-Rien constituent une mouvance utlra-préservatiste. Ils souhaitent préserver la culture taurique de toute influence étrangère, et désirent que la Tauride conserve une parfaite et totale indépendance vis-à-vis des organisations internationales.

Troisième force politique du pays entre 1997 et 2007, ils sont aujourd’hui en marge de l’échiquier politique et détiennent 2 sièges au Conseil de la Reine.

Le Rassemblement des Ecoloscopistes et des Verts Solidaires (REVES)

les Ecoloscopistes et les Verts Solidaires

Les Ecoloscopistes et les Verts Solidaires sont deux partis écologistes qui se sont unis récemment pour peser plus fort sur la scène politique.

Les Ecolos-copistes sont d’anciens moines copistes qui un jour ont refusé de copier des textes sacrés sur du papier non recyclé et qui sont, par la suite, sortis de leurs monastères pour dénoncer le scandale de la déforestation des forêts primaires. Leur démarche, à mi-chemin entre recherche spirituelle et engagement citoyen, les amène à ausculter le fondement de la nature humaine afin de mieux saisir ce qui pousse l’Homme à générer tant de déchets, de pollution et de destruction.

Les Verts Solidaires ont une sensibilité de gauche, ce qui les rapproche des Sans-culottes. Partisans de la manière forte, on les a vu par le passé organiser des opérations de grand nettoyage des zones polluées, bloquer la circulation maritime des pétroliers de la mer Noire, ou encore séquestrer des patrons d’industries jugées trop polluantes. Assez mal vus sur la scène internationale, leur union avec les Ecoloscopistes les a modéré, et ils se tiennent aujourd’hui à carreau, de peur qu’on les expulse.

La Fédérassion des Indépendans Contre l’Hémergence d’une Toride Réaxionère (FICHTR)

le FICHTR

Ce parti de l’ultra-gauche est l’un des héritiers de la période communiste. Historiquement, il regroupe les tauriques qui étaient opposés à la restauration de la monarchie. Ils restent aujourd’hui encore hostiles au pouvoir royal, et le manifestent en prenant bon nombre de libertés avec l’orthographe.

Pour autant, le FICHTR est un parti de gouvernement, et on les a vu aux cĂ´tĂ©s des Sans-culottes de LĂ©on Chospine entre 1997 et 2002. Mais leur influence ne fait que dĂ©croĂ®tre ces dernières annĂ©es au Parlement. Ils sont passĂ©s de 6 reprĂ©sentants en 1993 Ă  2 dĂ©putĂ©s en 2007. L’avènement en 2008 d’une Reine glamour et populaire semble leur avoir Ă©tĂ© fatal, car ils n’ont pu maintenir aucun dĂ©putĂ© en 2012.

Les Gauches Marxiste Anarchiste et RĂ©volutionnaire (Gauches MAR)

la Gauche MAR

L’union des Gauches Marxiste, Anarchiste et Révolutionnaire est un rassemblement de partisans de l’ultra-gauche déçus par les prises de position trop molle des Sans-culottes. Les derniers représentants du FICHTR se sont ralliés à eux en 2012.

En raison de leur prises de positions hostiles à l’Etat et à leur faible représentation au Conseil, ils ont été tenus à l’écart de tous les gouvernements jusqu’à ce jour.

Les autres petits partis

Une foule d’autres petits partis très rarement reprĂ©sentĂ©s au Conseil de la Reine tentent leur chance Ă  chaque Ă©lection lĂ©gislative. Parmi eux, on peut citer un mouvement indĂ©pendantiste nommĂ© « le Front de LibĂ©ration du 23 rue des tilleuls », un rassemblement de technocrates dĂ©primĂ©s appelĂ© « les Gris », et enfin, le « Parti Nulliste » qui regroupe tous les partisans du vote blanc ou nul.


Laisser un commentaire


Retour au haut de page

Copyright © 2009 Emilienne de La Levrette