La Reine chante pour lutter contre l’abstention

Sa Ravissante Majesté s’est engagée dimanche pour faire reculer un fléau qui ronge la démocratie.

30 mars 2014 | KokhïngradEmilienne de La Levrettre chante "Dimanche"

 

Dans l’actualité très chargée de la Tauride, marquée par l’invasion poutinienne de la Crimée (le pays voisin), on en avait presque oublié les élections locales qui se tiennent dimanche, et qui doivent renouveler pour six ans les élus municipaux du Royaume. Ce scrutin arrive au pire moment pour le Président du Conseil Sergeï Flambine, au plus bas dans les sondages, et pourrait aboutir à une remaniement ministériel si la majorité professionniste actuelle obtient de mauvais résultats dans les urnes.

 

Mais pour la Reine, le grand danger, c’est l’abstention, qui semble progresser à chaque consultation, laissant planer le spectre de la chaise vide au poste de Président du Conseil si aucun parti n’obtenait la majorité. Sa Ravissante Majesté se verrait alors contrainte par la constitution de gouverner elle-même, ce à quoi elle s’est toujours refusée.

 

C’est pourquoi, dans ce contexte international et intérieur très tendu, la Reine Emilienne a tenu à organiser ce dimanche un grand concert* sur la place du palais royal, où elle a dévoilé son dernier single, intitulé « Dimanche » , qui sonne comme un véritable appel aux électeurs et aux élus pour qu’ils reprennent le chemin des urnes et qu’ils restaurent une confiance mutuelle.

 

Nous saurons ce soir si l’appel de la Reine a été plus fort que la méfiance vis à vis de la classe politique.

 

 

*Notons que la Reine porte pour l’occasion une robe signée Eymeric François, à la fois sobre et transparente, comme les circonstances l’exigent.


Laisser un commentaire

Cette entrée a été publiée le Dimanche 30 mars 2014 à 16 h 14 min, et rangée dans Actualités de la Reine, Chansons de la Reine. Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée via son flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien depuis votre site.


Retour au haut de page

Copyright © 2009 Emilienne de La Levrette