Le Président du Conseil de la Reine

Le Président du Conseil de la Reine est le chef du gouvernement du Royaume de Tauride. Il est élu pour 5 ans au suffrage universel.

Le gouvernement de TaurideLa fonction de Président du Conseil a été restaurée en 1991, par le roi Nicolas III, en même temps que l’indépendance de la Tauride. Le Chef du Gouvernement a des pouvoirs étendus selon la Constitution.

 

 

 

Sergeï Flambine (2012 – …)

Sergeï Flambine, 2nd Président du Conseil de la Reine Emilienne de Tauride

 

Sergeï Flambine, est le Président du Conseil de la Reine depuis les élections législatives de 2012, où sa liste Professionniste (classée à gauche) est arrivée en tête avec 22,32% des suffrages.

Depuis son élection, Sergeï Flambine a mené à bien la difficile réforme de la noblesse tauridienne, ainsi que la très controversée abolition du Goujag. Il a également été amené à gérer la crise internationale dite « des boat-peoples gays » suite à une montée de l’homophobie en France, en Ukraine et en Russie.

 

Vladimir Boudine (2007 – 2012)

Vladimir Boudine, 1er Président du Conseil de la Reine Emilienne de Tauride

 

Vladimir Boudine, a été le dernier Président du Conseil du défunt roi Nicolas III, et le premier chef de gouvernement de la Reine Emilienne à son avènement en juillet 2008. Vladimir Boudine était alors le chef de fil du Parti Préservatiste (de Droite).

Au cours de son mandat, il a notamment obtenu la légalisation des téléchargements de fichiers poste-à-poste, ce que lui réclamaient ses soutiens libéraux. Puis il a engagé la Tauride dans une guerre en Afghanistan aux côtés des Etats-Unis, ce qui l’a amené à concevoir une profonde réforme de l’armée. Pour contenter l’aile droite de sa coalition gouvernementale, il a fait voter l’interdiction du port du sac poubelle, puis dans l’optique d’amadouer les électeurs de gauche, il a adopté l’abolition du travail. Cet habile grand écart politicien ne l’a pas empêché de voir son parti battu par les Professionnistes aux élections législatives de 2012.

Très pragmatique, il a encouragé la jeune Reine Emilienne à « négocier  » avec le FMI l’annulation de la dette publique de la Tauride. Il aurait également incité la souveraine à changer régulièrement d’amants afin d’augmenter la notoriété du petit royaume de Tauride dans les magazines people du monde entier.

Sa Ravissante Majesté aurait d’ailleurs confié à son propos: « Il est après mon défunt époux, l’homme qui a compté le plus pour moi. Je lui dois ma popularité auprès du peuple, et ma célébrité dans le monde! »

Retournez à la liste des intimes de la Reine —>


Laisser un commentaire

Cette entrée a été publiée le Mardi 18 juin 2013 à 17 h 23 min, et rangée dans Les intimes de Sa Ravissante Majesté. Vous pouvez suivre les réponses à cette entrée via son flux RSS 2.0. Vous pouvez laisser un commentaire, ou faire un rétrolien depuis votre site.


Retour au haut de page

Copyright © 2009 Emilienne de La Levrette